Liste des enregistrements

Prem.   |   Préc.   |   Enregistrement 1395 - 1419 sur 1423   |   Suiv.   |   Dern.      
Rétablir l'ordre de tri initial Auteur Titre Directeur Résumé Année Discipline Cote_BCU
1 Juilland,  Sarah Entre  portrait-talisman  et  album-sarcophage.  La  métaphore  du  sacré  dans  l'imaginaire  photolittéraire Caraion,  Marta Gardés  à  portée  de  main  et  de  cœur,  les  êtres  chers  paraissent  plus  proches  lorsque  leurs  portraits  se  trouvent  enfouis  au  fond  de  quelque  poche,  portefeuille,  étui  de  téléphone  portable  ou  dans  le  creux  d’un  médaillon  avec,  pourquoi  pas,  une  mèche  de  cheveux.  Patinées,  craquelées,  frottées  au  quotidien,  certaines  images  voyagent  tandis  que  d’autres  sont  arrachées  au  flux  de  l’existence,  défendues  par  le  cuir  et  le  papier  gaufré  de  l’album,  le  verre  et  le  biseau  du  cadre.  Parmi  les  innombrables  rectangles  argentés  et  colorés  qui  émaillent  les  vies  depuis  plus  d’un  siècle,  quelques-uns  rassurent  ou  intimident  comme  des  fétiches,  trônent  sur  l’autel  domestique  ou  reposent  dans  le  tombeau  des  boîtes  comme  des  reliques.  À  la  lumière  d’un  corpus  de  textes  transversal  et  hétéroclite,  ce  mémoire  se  propose  de  porter  un  regard  sérieux  sur  un  sentiment  qui,  pourtant  inséparable  de  l’expérience  à  la  fois  intime  et  ordinaire  des  photographies,  se  trouve  bien  souvent  rabaissé  au  rang  de  superstition.  S’il  est  aujourd’hui  passé  dans  l’impensé  des  écrivain·e·s  qui  ne  cessent  de  l’évoquer  sans  toutefois  en  interroger  la  pertinence,  le  rapport  entre  sacré  et  photographique  repose  sur  de  solides  fondations  théoriques  et  littéraires  qu’il  s’agit  de  mettre  au  jour.    2022 littérature  moderne -
2 Jung,  Emmanuel La  représentation  de  la  médiation  culturelle  et  de  l'action  culturelle  au  prisme  de  quatre  institutions  théâtrales  suisses  romandes  :  tendances  et  tensions. Chaperon,  Danielle Ce  mémoire  examine  les  discours  produits  par  plusieurs  théâtres  suisses  romands  sur  leurs  activités  de  médiation  culturelle  ou  d’action  culturelle,  en  prenant  comme  lieu  d’observation  les  sites  internet  de  ces  institutions.  Ces  dernières  sont  au  nombre  de  quatre  :  le  Théâtre  de  Vidy-Lausanne,  le  Théâtre  Sévelin  36,  la  Comédie  de  Genève  et  Équilibre-Nuithonie.  L’objectif  est  de  mettre  en  avant  certaines  tendances  de  cette  discipline  grâce  à  une  analyse  des  modes  de  représentation  –  autant  iconographiques  que  textuelles  –,  mais  aussi  de  s’intéresser  aux  tensions  socio-politiques  qui  s’expriment  à  travers  ces  discours,  dans  une  optique  interdisciplinaire  ;  en  effet,  dans  une  institution  culturelle,  le  domaine  professionnel  de  la  médiation  fait  souvent  le  pont  entre  le  champ  culturel  et  d’autres  champs,  social,  scolaire  et  politique  en  premier  lieu.  2022 littérature  moderne -
3 Melly,  Marie Les  prix  littéraires  en  Suisse  romande  (1965-2021)  :  analyse  de  l’influence  des  facteurs  externes  à  l’oeuvre  dans  le  phénomène  de  consécration Meizoz,  Jérôme Nombreuses  sont  les  polémiques  qui  entourent  les  prix  littéraires  français,  souvent  accusés  de  partialité  dans  la  sélection  des  œuvres  récompensées.  Plusieurs  études  ont  confirmé  cet  état  de  fait,  dévoilant  notamment  une  consanguinité  jury-éditeur  qui  influence  le  choix  des  jurys.  La  sociologie  de  la  littérature  a  ainsi  démontré  que  le  phénomène  de  consécration  ne  reposait  pas  uniquement  sur  l’évaluation  des  qualités  internes  d’une  œuvre,  mais  dépendait  également  de  facteurs  externes  multiples,  tels  que  du  capital  symbolique  de  l’éditeur,  de  la  position  de  l’auteur·e  dans  le  champ  littéraire  ou  encore  du  genre  pratiqué.  Alors  que  les  grands  prix  littéraires  français  ont  fait  l’objet  de  plusieurs  études  au  vu  de  ces  considérations,  la  situation  est  loin  d’être  la  même  en  Suisse  romande.  En  effet,  bien  que  les  prix  littéraires  romands  soient  nombreux  –  Robert  Junod  en  recensait  plus  d’une  cinquantaine  dans  les  années  2000  –  ils  n’ont  retenu  que  très  rarement  l’attention  des  chercheur·euse·e.  Par  conséquent,  ce  travail  a  pour  objectif  premier  de  remédier  à  ce  désintérêt,  et  de  participer  à  une  meilleure  compréhension  du  champ  littéraire  romand  en  étudiant  les  prix  qui  y  sont  distribués. 2022 Littérature  romande  et  francophone -
4 Krähenbühl,  Morgane Jean  Villard-Gilles  et  le  féminin.  Ambivalence  d'un  imaginaire  véhiculé  en  chanson. Wahlen,  Barbara  et  Sermier,  Émilien Ce  travail  présente  l’imaginaire  du  féminin  tel  qu’il  circule  dans  l’intégralité  du  répertoire  de  Jean  Villard-Gilles.  Il  consiste  en  une  démarche  tripartite:  les  deux  premières  relèvent  d’analyses  purement  textuelles  alors  que  la  dernière  est  plus  hypothétique,  et  aborde  des  questions  liées  au  genre  de  la  chanson. 
Dans  le  premier  chapitre,  l’analyse  se  concentre  sur  les  entités  marquées  par  le  genre  féminin  qu’elles  soient  parfaitement  concrètes,  tels  des  personnages,  ou  abstraites  telles  des  allégories.  L’analyse  démontre  une  représentation  duelle  de  la  femme,  basée  sur  des  descriptions  aussi  bien  physiques  que  morales.  En  outre,  la  femme  est  généralement  présentée  à  travers  un  prisme  amoureux.  Certains  états  sociétaux  illustrant  un  rapport  de  force  entre  les  sexes  à  travers  les  comportements  amoureux  sont  parfois  remis  en  question  de  manière  subtile  à  l’aide  de  l’ironie.
Le  deuxième  chapitre  s’intéresse  plus  particulièrement  aux  personnages  mis  en  scène  dans  les  chansons,  à  leurs  actions,  à  leur  identité  et  aux  différents  processus  d’identification  utilisés  par  le  narrateur.  Les  héroïnes  sont  généralement  présentées  comme  des  êtres  passifs,  dont  l’action  relève  de  la  banalité,  mais  dont  la  force  d’âme  est  tout  de  même  légitimée  et  valorisée.  Les  femmes  du  « Frauenverein »  se  distinguent  néanmoins  des  autres ;  elles  agissent  sur  la  place  publique  et  font  de  l’ombre  au  système  patriarcal.  En  ce  sens,  elles  peuvent  être  perçues  comme  le  parangon  de  l’anti-héroïsme  chez  Gilles. 
Le  troisième  chapitre  se  concentre  sur  différents  aspects  constitutifs  de  la  chanson  pouvant  influencer  les  représentations  liées  au  féminin.  La  popularité  du  genre  et  la  nature  du  public  influencent  indéniablement  le  discours  élaboré  à  travers  les  chansons.  La  dimension  comique  que  Gilles  attribue  à  ses  chansons  affecte  également  les  représentations  de  la  femme.  Dans  son  répertoire,  le  comique  est  suscité  à  la  fois  par  des  stéréotypes  de  genre  et  l’obscène,  suscité  par  les  allusions  sexuelles. 
2022 littérature  moderne -
5 Schmid,  Alicia "Un  bourdonnement  ça  veut  dire  "je  suis",  ça  veut  dire  "j'existe",  ça  veut  dire  "je  suis  là"".  "Ça  raconte  Sarah",  poétique  d'une  passion  lesbienne Kunz  Westerhoff,  Dominique Ce  mémoire  propose  une  analyse  monographique  de  l’œuvre  "Ça  raconte  Sarah"  (2018)  de  Pauline  Delabroy-Allard  –  qui  met  en  scène  un  couple  lesbien  –  reçue  comme  une  réécriture  d’un  mythe  d’amour  passionnel  dans  une  version  "queer".
L’analyse  est  tout  d’abord  mise  en  regard  d’un  courant  littéraire  contemporain  qui  se  préoccupe  de  la  représentation  du  corps  et  de  la  rencontre,  de  façon  à  souligner  la  portée  incarnée  de  l’œuvre  de  Pauline  Delabroy-Allard.  Par  contraste  avec  des  romans  où  le  corps  est  montré  désincarné  ("La  Possibilité  d’une  île"  de  Houellebecq)  ou  réifié  ("De  l’amour",  Franck  Leibovici),  celui  de  Pauline  Delabroy-Allard  donne  à  voir  un  corps  féminin  qui  participe  à  la  singularisation  de  l’individu,  par  son  incarnation.  L’autrice  livre  ainsi  une  œuvre  teintée  d’activisme,  proche  d’un  féminisme  phénoménologique  tel  que  théorisé  par  Camille  Froideveaux-Metterie  (Cf.  "Un  corps  à  soi",  2021).  Dans  un  deuxième  temps,  c’est  la  relation  amoureuse  lesbienne  présentée  dans  l’œuvre  de  Pauline  Delabroy-Allard  qui  est  glosée,  dans  sa  dimension  passionnelle  et  non  hétéronormative,  notamment  à  propos  d’un  «  coming  out  »  amoureux  et  identitaire.  Enfin,  dans  un  dernier  temps,  le  deuil  est  abordé  :  l’amoureuse  embrasse  un  parcours  initiatique  où  la  souffrance  liée  à  la  mort  de  l’autre  est  vécue  au  creux  de  la  chair  et  entraîne  la  perte  intérieure  –  mais  aussi  l’éventualité  d’une  renaissance.  Le  devenir  de  la  narratrice  est  ainsi  commenté,  aux  plans  spatial  et  psychique,  par  deux  motifs,  celui  de  la  catabase  et  celui  de  la  matrice. 
En  conclusion,  le  rôle  de  l’écriture  est  abordé,  comme  activité  nécessaire  à  l’affirmation  du  sujet,  comme  objet  de  soin  intersubjectif  ;  le  livre,  lieu  privilégié  de  l’imaginaire,  confère  au  lecteur  la  possibilité  de  renouveler  ses  propres  représentations. 
2022 littérature  moderne -
6 Steiner,  Rachel Modalités  des  représentations  de  l'exploitation  des  territoires  en  Afrique  centrale  Lecture  géocritique  de  trois  romans  :  Petroleum  (2004)  de  Bessora,  Congo  Inc.  Le  Testament  de  Bismarck  (2014)  de  In  Koli  Jean  Bofane  et  La  Danse  du  Vilain  (2020)  de  Fiston  Mwanza  Mujila Le  Quellec  Cottier,  Christine Selon  une  perspective  géocritique  décoloniale,  ce  mémoire  s'intéresse  à  l'exploitation  des  ressources  naturelles  (pétrole,  uranium,  diamants,  cobalt,  etc.)  en  Afrique  centrale  telle  qu'elle  est  représentée  dans  la  littérature  francophone  africaine.    Cette  thématique  cristallise  plusieurs  problématiques  liées  au  continent  africain,  c'est-à-dire  l'impérialisme,  la  colonisation,  l'écologie,  la  mondialisation,  ou  encore  le  racisme.  Les  trois  romans  étudiés  –  Petroleum  (2004)  de  Bessora  qui  traite  de  l'exploitation  pétrolière  au  Gabon  ;  Congo  Inc.  Le  Testament  de  Bismarck  (2014)  de  In  Koli  Jean  Bofane  qui  suit  le  parcours  d'un  jeune  Pygmée  mondialiste  ;  La  Danse  du  Vilain  (2020)  de  Fiston  Mwanza  Mujila,  portrait  d'une  ville  organisée  autour  des  mines  et  de  la  fête  –  sont  envisagés  en  plaçant  le  lieu  au  centre  de  l'analyse,  selon  la  méthode  géocritique  de  Bertrand  Westphal.  L'analyse  est  organisée  en  trois  axes  :  le  territoire  comme  concept,  le  territoire  comme  corps  et  le  rapport  entre  territoire  et  identité. 2022 Littérature  romande  et  francophone -
7 Sieber,  Victorine L'intuitivisme  d'Edouard  Rod  (1857-1910):  mouvement  littéraire  visionnaire  ou  théorie  littéraire  avortée  ? Maggetti,  Daniel Ce  mémoire  se  propose  d'étudier  les  liens  qu'a  entretenu  l'écrivain  vaudois  Edouard  Rod  avec  le  naturalisme,  doctrine  de  son  formateur  et  première  idole  littéraire  Emile  Zola.  Le  travail  s'applique  ainsi  à  déterminer  quelle  a  été  l'influence  du  naturalisme  dans  la  formation  de  Rod  en  tant  que  jeune  écrivain  suisse,  en  se  consacrant  notamment  à  l'examen  des  premiers  écrits  du  jeune  Nyonnais.  Dans  une  deuxième  partie,  ce  mémoire  comporte  une  analyse  comparative  entre  le  naturalisme  et  l'intuitivisme,  embryon  de  théorie  littéraire  élaboré  par  Rod  lui-même,  tout  en  essayant  de  déterminer  l'influence  du  naturalisme  dans  la  genèse  esthétique  de  cette  création.  Enfin,  le  travail  se  termine  par  un  bilan  de  cette  "entreprise  intuitiviste"  et  tente  d'en  formuler  les  intentions  poético-esthétiques,  littéraires  et  idéologiques  et  d'en  évaluer  la  portée  et  la  pérennité. 2022 Littérature  romande  et  francophone -
8 de  Toulmon,  Felicia Voix,  regards  et  emprise  des  personnages  masculins  sur  les  "diaboliques"  de  Jules  Barbey  d'Aurevilly Caraion,  Marta Ce  travail  de  mémoire  s’intéresse  à  la  place  du  personnage  masculin  dans  les  nouvelles  de  Barbey  d’Aurevilly  qui  ouvrent  et  clôturent  le  recueil  «  Les  Diaboliques  »  :  «  Le  Rideau  cramoisi  »  et  «  La  Vengeance  d’une  femme  ».  Si  le  personnage  féminin  occupe  une  place  majeure  dans  la  littérature  critique  de  Barbey,  son  caractère,  son  comportement  et  sa  personnalité  ne  sont  compréhensibles  qu’à  travers  le  regard  et  l’analyse  d’un  homme.  Ce  travail  s’intéresse  ainsi  au  rôle  du  personnage  masculin  dans  chacune  des  nouvelles.  L’objectif  a  été  d’intégrer  l’ensemble  des  éléments  textuels  et  leurs  conséquences  lorsqu’une  voix  masculine  s’exprime,  lorsque  le  personnage  masculin  regarde,  observe  et  surveille  le  personnage  féminin  qu’il  considère  comme  un  objet
Ce  travail  répond  aux  interrogations  suivantes  :  comment  le  personnage  masculin  oscille-t-il  entre  présence  et  absence,  voix  et  silence,  maîtrise  et  fuite,  domination  et  soumission,  mystère  et  transparence  ?  Dans  quelle  mesure  le  regard  du  personnage  masculin  permet-il  de  capter  le  regard  féminin  jusqu’à  capturer  le  personnage  tout  entier  ? 
Ce  travail  s’inscrit  dans  une  démarche  interdisciplinaire  pour  étudier  des  travaux  historiques  de  représentation  des  femmes,  il  établit  des  liens  entre  analyse  d’objet  cinématographique  et  analyse  de  texte  littéraire  grâce  aux  travaux  de  Laura  Mulvey.  Les  théories  de  la  communication  et  les  travaux  en  linguistique  de  John  Austin  permettent  également  d’éclairer  cette  recherche. 
2022 littérature  moderne -
9 Comte,  Célia Penser  la  coexistence  :  “Nausicaä”  de  Hayao  Miyazaki  au  regard  de  ses  (re)configurations  et  traductions Heidmann,  Ute Ce  travail  de  mémoire  se  propose  de  “penser  la  coexistence”  en  mettant  en  regard  une  œuvre  majeure  du  réalisateur  japonais  Hayao  Miyazaki,  à  savoir  le  manga  “風の谷のナウシカ”  (“Nausicaä  de  la  Vallée  du  Vent”)  en  langue  originale,  avec  deux  de  ses  adaptations  cinématographiques  :  “Warriors  of  the  Wind”  aux  États-Unis  et  “Nausicaä  de  la  Vallée  du  Vent”  en  France.  Plus  précisément,  il  s’agira  de  combiner  l’approche  écopoétique  à  l’approche  comparative,  différentielle,  dialogique  et  plurilingue.  Il  sera  question  d’examiner  en  quoi  la  forme  même  de  chaque  œuvre  (récit  graphique  et  récits  audiovisuels),  sa  narration  (personnages,  scénographie),  ainsi  que  sa  langue  (japonais,  français,  anglais)  proposent  une  certaine  conception  du  monde  autre  qu’humain,  en  même  temps  qu’elles  révèlent  la  coexistence  qui  relie  l’œuvre  à  son  contexte  de  (ré)énonciation  et  aux  discours  qui  l’entourent.  Ainsi,  parce  qu’elle  est  traversée  d’une  multiplicité  de  liens,  de  dialogues  et  de  collaborations  qui  participent  à  sa  constitution,  l’existence  d’une  œuvre,  autant  littéraire  que  cinématographique,  ne  peut  qu’être  coexistence. 2023 littératures  comparées -
10 Zili,  Lorik Écritures  romanesques  de  la  révolte  chez  Camus  et  Malraux  /  Une  Comparaison  des  personnages  de  La  Condition  humaine  et  de  La  Peste Lachat,  Jacob La  parution  de  "L’homme  révolté"  en  1951  a  entraîné  de  nombreuses  polémiques  à  cause  de  la  manière  dont  la  révolte  a  été  développée  par  Camus.  Dans  ce  mémoire,  nous  chercherons  à  nous  interroger  sur  deux  notions  problématiques  mises  en  évidence  dans  cet  essai  :  la  révolte  historique  et  la  révolte  métaphysique.  Toutefois,  au  lieu  de  se  borner  au  débat  d’idées,  notre  réflexion  aura  pour  objectif  de  réfléchir  à  comment  des  romans,  grâce  à  leur  représentation  romanesque  de  la  révolte,  parviennent  à  s’inscrire  dans  ce  débat,  pour  fournir  une  représentation  complexe  et  sensible  de  la  révolte.  Les  deux  œuvres  dont  nous  avons  décidé  de  traiter  sont  "La  Peste"  d’Albert  Camus  et  "La  Condition  Humaine"  d’André  Malraux.  En  l’occurrence,  la  mise  en  commun  de  ces  deux  romans  dans  un  même  corpus  s’explique  par  leurs  différences  dans  le  traitement  de  la  notion  de  révolte,  mais  aussi  par  leurs  similarités.  Il  s’agira  aussi  de  remettre  au  jour  la  relation  entre  Camus  et  Malraux  à  partir  de  ces  deux  œuvres  qui  s’intéressent  toutes  deux  aussi  bien  à  la  manière  dont  une  révolte  évolue  à  l’échelle  individuelle  que  collective. 2023 littérature  moderne -
11 Reber,  Manon Écrire  l'enfance  dans  la  guerre.  «  "Scénographies"  de  la  mémoire  »  résiliente  :  Judith  Kerr  et  Joseph  Joffo  en  comparaison. Heidmann,  Ute Le  présent  travail  s'attache  à  analyser  la  mise  en  scène  de  la  mémoire,  telle  qu'élaborée  dans  les  récits  d'enfance  de  Judith  Kerr  -  "When  Hitler  Stole  Pink  Rabbit"  (1971),  "Bombs  On  Aunt  Dainty"  (1975),  "A  Small  Person  Far  Away"  (1978)  -  et  dans  ceux  de  Joseph  Joffo  -  "Un  sac  de  billes"  (1973),  "Baby-foot"  (1977)  et  "Agates  et  calots"  (1997).  Ces  œuvres  sont  mises  en  dialogue  et  étudiées  à  la  lumière  de  la  méthode  de  comparaison  discursive,  dialogique  et  différentielle,  pensée  et  théorisée  par  la  comparatiste  Ute  Heidmann.
Dans  la  lignée  de  la  notion  de  "scénographie",  proposée  par  le  linguiste  Dominique 
Maingueneau,  Ute  Heidmann  a  développé  l’idée  de  «  "scénographie"  de  la  mémoire  »,  partant  du  postulat  que  l’écriture  met  en  scène  la  mémoire.  L’analyse  cherche  à  mettre  cette  hypothèse  à  l’épreuve  d’un  examen  minutieux  concernant  les  "modalités  discursives"  relatives  à  la  "généricité",  à  la  "matérialité",  à  l’"énonciation",  à  la  "scénographie"  et  à  l’"interdiscursivité".  Les  deux  premiers  chapitres  de  ce  travail  abordent  le  contexte  socio-culturel  de  ces  œuvres,  ainsi  que  leurs  "modalités  génériques"  et  "matérielles"  respectives.  À  la  suite  de  quoi  l’analyse  textuelle  des  «  "scénographies"  de  la  mémoire  »  s’amorce  à  travers 
les  "modalités  énonciatives"  et  "scénographiques",  propres  à  chacune  des  œuvres  comparées. 
L’étude  de  la  mise  en  scène  de  la  mémoire  se  complète  ensuite  par  le  prisme  des 
dynamiques  linguistiques  et  identitaires,  émanant  de  l’exil,  et  à  la  lumière  de 
l’"interdiscursivité"  faisant  dialoguer  les  récits  entre  eux.  L’analyse  comparative  des  «  "scénographies"  de  la  mémoire  »  s’achève  par  l’observation  approfondie  et  méticuleuse  de  la  corrélation  entre  le  processus  d’écriture  et  la  résilience.
2023 littératures  comparées -
12 Martinet,  Estelle Frontières  du  savoir  :  Récits  contemporains  de  terrains  anthropologiques Meizoz,  Jérôme Ce  mémoire  analyse  trois  récits  contemporains  de  terrains,  inspirés  des  méthodes  anthropologiques  et  parus  dans  des  collections  littéraires,  qui  prennent  pour  objet  l’animisme  et  le  chamanisme  en  Sibérie  et  en  Amazonie  équatoriale.  Le  corpus  est  ainsi  constitué  d’"Enfance  d’un  Chaman"  (Anne  Sibran,  2016),  "Anent"  (Alessandro  Pignocchi,  2017)  et  "Croire  aux  fauves"  (Nastassja  Martin,  2019).  Un  bref  retour  historiographique  permettra  de  poser  les  jalons  de  l’histoire  des  frontières  entre  littérature  et  sciences  humaines  et  sociales,  afin  de  proposer  ensuite  un  état  de  la  doxa  sur  la  question.  Fort  de  ce  parcours  épistémologique,  ce  travail  analysera  dans  un  premier  temps  la  manière  dont  le  terrain,  de  par  sa  dimension  initiatique,  devient  le  lieu  de  dynamisation  des  rapports  entre  connaissance  anthropologique  et  construction  d’un  savoir  par  l’expérience  des  phénomènes.  (1)  L’analyse  sera  portée  essentiellement  sur  les  différents  rapports  au  terrain  et  les  modalités  de  retranscription  textuelles  et  graphiques  mises  en  oeuvre  par  les  auteurs.  Après  quoi,  le  travail  abordera  la  théorie  des  ontologies  de  Philippe  Descola  afin  de  dégager  les  enjeux  des  expériences  d’altérité  faites  par  les  auteurs  et  le  défi  que  représente  leur  représentation  formelle  dans  l’élaboration  de  données  intelligibles  et  transmissibles.  Enfin,  un  détour  par  le  parcours  biographique  et  les  médias  permettra  d’évaluer  la  posture  des  auteurs  afin  de  déceler  les  liens  qui  se  dessinent  entre  leurs  objets  (l’animisme  et  le  chamanisme),  leurs  discours  (critique  de  la  société  occidentale),  et  les  choix  formels  qui  les  portent  (le  domaine  du  littéraire).

(1)  Philippe  Schaffhauser,  «  Le  voyage  anthropologique  d’après  Une  lecture  innocente  d’Un  anthropologue  en  déroute  de  Nigel  Barley  »,  dans  "Bouleversants  voyages  :  Itinéraires  et  transformations,"  Paul  Carmignani  (dir.),  Perpignan,  Presses  universitaires  de  Perpignan,  2000,  [en  ligne]  https://books.openedition.org/pupvd/29119?lang=fr,  p.  171-172.
2023 littérature  moderne -
13 Mottaz,  Melissa Le  mythe  du  savant  fou  dans  la  littérature  du  XIXème Dominique  Kunz  Westerhoff Ce  travail  de  mémoire  explore  la  figure  du  savant  fou  dans  la  littérature  du  XIXème  siècle.  A  travers  divers  ouvrages  tels  que  "Vingt  mille  lieues  sous  les  mers"  de  Jules  Verne  ou  encore  "l'ève  future"  de  Villiers  de  L'Isle-Adam,  ce  travail  étudie  l'émergence  de  cette  figure  aux  multiples  déclinaisons,  tout  en  retraçant  les  convergences  entre  les  domaines  de  la  littérature,  des  sciences  et  de  l'aliénisme. 2023 littérature  moderne -
14 Praz,  Hadrien La  poétique  lovecraftienne  et  "Bloodborne":  exemple  d'un  dialogue  intermédial  entre  littérature  et  jeu  vidéo Atallah,  Marc  et  Baroni,  Raphaël Ce  travail  interroge  le  transfert  intermédial  des  récurrences  littéraires  des  textes  de  l'écrivain  H.  P.  Lovecraft  vers  le  jeu  vidéo  à  travers  l'exemple  du  jeu  japonais  "Bloodborne".
La  poétique  lovecraftienne  pose  des  défis  aux  adaptations  transmédiales,  auxquels  le  jeu  vidéo  "Bloodborne"  répond  spécifiquement.  Comme  la  relation  de  ce  jeu  à  l’univers-source  de  Lovecraft  ne  repose  pas  sur  des  coréférences  diégétiques,  analyser  leur  rapport  transmédialement  permet  de  saisir  des  transferts  possibles  de  traits  inhérents  au  médium  littéraire  vers  le  médium  vidéoludique.  "Bloodborne"  illustre  par  son  gameplay  ,  son  esthétique  et  sa  narration,  les  moyens  que  le  jeu  vidéo  peut  mobiliser  pour  adapter  à  son  médium  certains  aspects  stylistiques,  narratifs  et  thématiques  des  textes  de  Lovecraft.  Ce  travail  propose  un  comparatisme  intermédial,  mettant  en  évidence  des  points  de  convergence  et  de  divergence,  apportant  un  éclairage  rétroactif  sur  les  caractéristiques  d’un  univers  fictionnel  littéraire  et  sur  leur  transposabilité  vers  un  autre  support  médiatique.  Une  réflexion  autour  de  la  transférabilité    des  composantes  de  la  poétique  lovecraftienne  permet  d’évaluer  les  liens  de  continuité  et  de  discontinuité  entre  deux  univers  fictionnels,  associés  à  des  supports  distincts. 
2023 littérature  moderne -
15 Ulrich,  Camille "Pays,  paysans,  paysages"  :  entre  tradition  et  modernité.  Écopoétique  des  romans  de  Marie-Hélène  Lafon Meizoz,  Jérôme Alors  que  le  dérèglement  climatique  prend  toujours  plus  de  place  dans  le  débat  public,  la  présence  de  l’environnement  s’intensifie  en  parallèle  dans  les  textes  littéraires.  En  effet,  depuis  la  fin  de  la  première  décennie  du  XXIe  siècle,  la  problématique  environnementale  gagne  en  importance  dans  le  champ  littéraire  et  les  romans  traitant  de  sujets  liés  à  cette  thématique  se  multiplient.  Dans  ce  contexte,  il  est  logique  de  voir  les  courants  critiques  s’intéressant  à  ce  type  d’ouvrages  se  développer  d’une  même  intensité.  Ce  travail  de  recherche  s’inscrit  dans  une  perspective  critique  d’écopoétique,  courant  qui  porte  son  attention  sur  des  questions  de  forme  et  d’écriture  et  qui  peut  être  défini  comme  «  l’étude  du  rapport  entre  la  littérature  et  l’environnement  naturel  »  (Schoentjes,  «  Ce  qui  a  lieu.  Essai  d’écopoétique  »,  2015).  Le  présent  mémoire  repose  sur  un  corpus  composé  de  quatre  romans  de  Marie-Hélène  Lafon,  à  savoir  «  Le  Soir  du  chien  »,  son  premier  roman  paru  en  2001,  «  Les  derniers  Indiens  »  (2008),  «  L’Annonce  »  (2009),  et  «  Joseph  »  (2014).  En  s’intéressant,  à  l’instar  de  la  critique  thématique,  à  quatre  grands  thèmes  parcourant  les  romans  –  le  travail,  le  corps,  le  pays  et  le  monde  animal  –,  cette  recherche  montre  comment,  grâce  à  des  procédés  littéraires,  l’autrice  réussit  à  ouvrir  des  espaces  de  réflexion  sur  des  enjeux  environnementaux  et  comment,  par  la  forme  et  le  style,  elle  interroge  le  rapport  que  nous  entretenons  à  ce  qui  nous  entoure.  Alors  même  si,  comme  l’exprime  la  chercheuse  Justine  Huppe  dans  un  entretien  accordé  à  Florent  Coste  –  «  la  littérature  ne  fait  rien  toute  seule  »  (COnTEXTES,  2019)  –,  les  romans  de  Lafon  ouvrent  réellement  des  espaces  de  réflexion  quant  aux  enjeux  environnementaux  et  nous  aident  à  interroger  notre  inscription  dans  le  vivant,  comme  le  démontre  ce  mémoire. 2023 Littérature  contemporaine -
16 Zinder,  Gaetan Faire  voir  Victor  Hugo.  Technique,  posture  et  vision  de  la  photographie  à  l'aéronautique.  Autour  d'une  correspondance  avec  Nadar  Caraion,  Marta                 Dans  la  correspondance  entre  Victor  Hugo  et  Nadar,  la  photographie  occupe  une  place  minime,  sinon  anecdotique.  L’essentiel  de  leurs  échanges  porte  sur  la  question  aéronautique,  les  deux  hommes  partageant  un  même  point  de  vue  progressiste  sur  la  navigation  aérienne.  À  partir  de  cette  correspondance,  à  partir  aussi  de  cette  "absence  étonnante"  de  la  question  photographique,  l’objectif  du  présent  travail  est  de  réévaluer  certains  enjeux  du  rapport  de  Victor  Hugo  à  la  technique,  suggérant  l’hypothèse  suivante  :  la  photographie  et  l’aéronautique  ne  médiatisent  pas  la  vision  poïétique  du  créateur,  mais  contribuent  à  sa  visibilité  posturale.  La  puissance  de  leur  faire  voir  va  du  monde  au  poète,  et  non  l’inverse. 
                D’une  part,  contrairement  à  une  hypothèse  relativement  répandue,  l’œuvre  hugolienne  semble  échapper  à  l’ubiquitaire  «  révolution  invisible  »  décrite  par  Philippe  Ortel.  D’autre  part,  l’aéronautique,  glorifiée  par  Hugo  sur  le  plan  du  progrès,  est  critiquée  pour  son  déficit  esthétique.  C’est  que  le  rapport  du  poète  à  ces  techniques  est  "à  trouver  ailleurs".  Ses  portraits  photographiques  et  ses  écrits  sur  la  navigation  aérienne  participent  à  la  visibilisation  d’une  posture  multiple  et  soigneusement  travaillée.  Ils  font  voir  un  opposant  politique,  un  exilé  résistant,  un  poète  proscrit,  un  ami  des  sciences  et  du  progrès.  Façonnant  et  manifestant  la  "posture-Hugo",  ils  font  voir  l’homme-total  d’un  progrès  total,  tout  à  la  fois  politique,  poétique  et  technique.   
2023 littérature  moderne -
17 Bovey,  Valentine "Monsieur  Vénus"  de  Rachilde  (1884)  :  un  siècle  de  lectures  perverses.  Etude  de  réception  sur  l'usage  successif  d'un  texte  dans  le  temps  et  l'espace Escola  Marc  ;  Kunz  Westerhoff,  Dominique Ce  mémoire  sur  "Monsieur  Vénus"  de  Rachilde  est  consacré  à  l'étude  synchronique  puis  diachronique  de  la  réception  de  ce  court  roman  pornographique  fin-de-siècle.  Ce  dernier  a  fait  scandale  de  plusieurs  manière  :  non  seulement  a-t-il  été  écrit  par  une  jeune  femme,  mais  en  plus  met-il  en  scène  des  relations  sexuelles  entre  une  aristocrate  dominante  et  masculine  et  un  jeune  ouvrier  efféminé  et  soumis.  La  structure  elliptique  de  ce  roman  pornographique  –  qui  n'en  est  pas  un  à  nos  yeux  avertis  –  en  fait  un  texte  dont  il  est  facile  de  faire  usage  et  qui  suscite  de  multiples  réappropriations  au  fil  de  l'histoire  du  féminisme  et  de  la  pensée  du  genre.  C'est  ainsi  que  ce  roman  écrit  par  une  autrice  antiféministe  devient  un  texte  qui  influencera  énormément,  aux  États-Unis,  la  critique  "queer"  et  qui  résonne  à  l'aune  des  conceptions  du  genre  les  plus  contemporaines.  2023 littérature  moderne -
18 Codourey,  Johanna Ecologie  dans  le  théâtre :  une  notion  à  choix  multiples Michel,  Lise Ce  travail  enquête  sur  la  diversité  des  démarches  écologiques  dans  les  pratiques  du  théâtre  romand  entre  2018  et  2022.  Après  avoir  explicité  les  différentes  acceptions  de  la  notion  d’écologie,  il  ébauche  un  panorama  des  formes  que  prend  l’écologie  dans  le  théâtre  romand  en  identifiant,  sur  la  base  des  catégories  utilisées  par  Julie  Sermon,  trois  types  de  démarches.  Il  propose  ensuite  une  analyse  plus  spécifique  de  trois  créations  suisses :  "Notre  Cabane"  par  Maria  Da  Silva,  "Une  Rose  et  un  balai"  par  Geneviève  Pasquier  et  Nicolas  Rossier  et  "Temple  du  présent  -  Solo  pour  Octopus"  par  Stefan  Kaegi. 2022 littérature  moderne -
19 Chevalley,  Angélique   «  Enchanter,  intéresser,  faire  fondre  en  larmes  tout  Paris  »  :  le  tournant  sensible  et  moral  du  merveilleux  féérique,  de  la  Comédie-Italienne  aux  boulevards  (1762-1789)  Michel,  Lise Ce  mémoire  étudie  les  enjeux  dramaturgiques  et  scénographiques  du  tournant  sensible  et  moral  du  théâtre  féérique  qui  se  réinvente  sur  les  scènes  de  la  Comédie-Italienne  et  des  boulevards  dans  les  années  1760-1780,  notamment  en  réaction  aux  critiques  du  merveilleux  scénique  par  les  philosophes  des  Lumières. 2023 littérature  moderne -
20 Guex,  Aimé "Fiction  et  Tabou".  L'hybridité  et  la  bestialité  humain-animal  dans  la  littérature  (1785-1935) Kunz  Westerhoff,  Dominique La  pensée  occidentale  a,  dans  son  histoire,  privilégié  une  nette  séparation  entre  l'humain  et  la  nature,  mais  aussi  entre  l'humanité  et  l'animalité.  La  dignité  de  l'homme  s'est  inscrite  par  comparaison  avec  la  nature  animale  et  dans  l'exploitation  de  cette  dernière.  Le  XIXe  siècle  offre  un  cadre  d'analyse  précieux,  puisque  l'émergence  des  abattoirs,  l'industrialisation  du  bétail  et  l'essor  des  animaux  domestiques  constituent  autour  de  phénomènes  qui  placent  plus  que  jamais  l'animal  comme  l'objet  aux  mains  d'un  acteur  humain,  maître  de  la  nature.
Le  même  siècle  connaît  une  autre  révolution,  de  caractère  épistémologique,  à  travers  la  théorie  évolutionniste  propagée  dès  1859  par  Charles  Darwin.  La  thèse  que  défend  le  naturaliste  britannique  replace  l'humain  au  sein  de  la  dynamique  de  la  nature  et  invite  à  considérer  l'empreinte  animale  qui  reste  prégnante  au  sein  de  l'homme.
Plusieurs  œuvres  littéraires  mettent  en  relief  cette  dichotomie  à  travers  des  figures  d'hybrides  et  des  séquences  de  bestialité.  Ce  mémoire  interroge  divers  auteurs,  notamment  Sade,  Lautréamont  et  Lovecraft,  qui  explorent  à  travers  les  fictions  les  différentes  modalités  du  rapport  entre  l'humain  et  l'animal.  En  questionnant  la  place  et  la  fonction  de  l'hybridité  et  de  la  bestialité  dans  ces  œuvres,  le  mémoire  offre  une  pluralité  de  discours  sur  l'ontologie  humaine,  démontrant  qu'entre  la  fin  du  XVIIIe  siècle  et  le  début  du  XXe  siècle  s'est  joué  une  profonde  et  riche  réflexion  sur  les  limites  existentielles  et  éthiques  accordées  à  l'espèce  humaine.
2024 littérature  moderne -
21 Rochat,  Benjamin Le  Petit  Prince  dans  la  Citadelle Heidmann,  Ute Aujourd’hui,  Antoine  de  Saint-Exupéry  est  surtout  connu  pour  l’œuvre  qui  est  la  plus  vendue  et  la  plus  traduite  à  travers  le  monde  après  la  Bible,  "Le  Petit  Prince".  Si  ce  texte  est  indéniablement  l’une  des  œuvres  les  plus  importantes  du  XXIe  siècle,  il  n’est  en  réalité  que  la  pointe  de  l’iceberg  de  l’ensemble  de  la  pensée  Saint-Exupérienne.  L’aviateur  est  très  constant  dans  son  écriture,  travaillant  un  nombre  important  de  sujets  du  premier  au  dernier  livre,  de  ses  premiers  écrits  (1910)  au  dernier  (1944).  L’une  des  raisons  de  cette  constance  est  l’essence  même  de  l’écrivain,  qu’il  ressent  lui-même  toute  sa  vie  et  qu’il  sait  profondément  indicible.  Il  comprit  rapidement  que  la  réalité  son  expérience  vécue  ne  pouvait  être  fausse,  et  donc  que  c’est  sa  compréhension  du  monde,  par  le  langage,  qui  devait  le  tromper.  Ainsi  de  livre  en  livre,  l’auteur  formula  de  nouveaux  langages  pour  mieux  exprimer  sa  réalité,  jusqu’à  écrire  "Le  Petit  Prince".  Sous  ses  aires  de  conte  pour  enfants  innocent,  il  représente  en  réalité  la  forme  la  plus  aboutie,  la  plus  épurée  du  langage  de  Saint-Exupéry,  et  contient  l’essentiel  de  toute  son  œuvre.  Dans  son  essence,  "Le  Petit  Prince"  raconte  l’histoire  d’Antoine  de  Saint-Exupéry.  L’auteur  condense  toute  son  œuvre  dans  ce  récit.  Il  y  met  ses  amours,  ses  craintes  et  ses  réflexions. 2023 littératures  comparées -
22 Bonjour,  Natacha Marcel  Gotlib  :  la  parodie  langagière  au  service  de  l’humour  à  travers  la  "Rubrique-à-brac"  et  l’œuvre  d’un  auteur. Corbellari,  Alain Marcel  Gotlib  est  un  auteur  dont  le  style  linguistique  reste  peu  exploré  par  la  recherche.  Figure  importante  d’un  nouveau  mouvement  de  l’humour  dans  la  bande  dessinée  française,  Marcel  Gotlib  participe  à  un  renouvellement  du  genre.  Ce  mémoire  a  pour  but  d’explorer  les  différents  procédés  de  parodie  langagière  présents  dans  «  La  Rubrique-à-brac  »,  mais  également  d’autres  œuvres  de  l’auteur.  Ainsi,  ce  travail  présente  la  manière  dont  Gotlib  présente  son  amour,  non  seulement  au  travers  d’une  représentation  graphique  très  expressive,  mais  principalement  à  travers  le  fonctionnement  de  la  langue.  Le  mémoire  propose  une  analyse  de  l’humour  gotlibien,  en  s’attardant  sur  les  «  parlures  »,  l’absurde,  les  exagérations,  les  calembours,  les  répétitions,  et  les  imitations  de  langage.  Une  seconde  partie  est  consacrée  à  une  étude  de  la  parodie  de  genre  au  travers  des  outils  linguistiques,  tels  que  les  classiques  de  la  littérature,  le  langage  scientifique  et  le  cinéma.  Une  troisième  partie  se  concentre  sur  la  parodie  du  narrateur,  permettant  ainsi  une  grande  diversité  dans  l’adresse  aux  lecteurs.  Finalement,  le  travail  propose  une  ouverture  sur  un  thème  plus  nuancé  dans  la  parodie  :  l’enfance.  Revenant  sur  des  évènements  tragiques  de  sa  jeunesse  durant  la  Seconde  Guerre  mondiale,  ce  thème  est  parfois,  pour  l’auteur,  l’occasion  de  délaisser  la  parodie  pour  laisser  place  à  la  tragédie.  Ainsi,  Gotlib  se  révèle  en  maître  de  l’humour  et  de  ses  codes,  parfois  poussé  dans  ses  retranchements,  jusqu’à  laisser  entrevoir  les  traits  d’un  auteur  à  l’enfance  tragique  et  à  une  vie  marquée  de  pertes  tragiques  et  de  grandes  phases  de  dépression. 2023 linguistique  française -
23 Lambelet,  Jade Etonnement  théâtral,  étonnement  philosophique :  philosopher  avec  les  enfants  à  partir  des  spectacles  jeune  public. Michel,  Lise  et  Schniewind,  Alexandrine Le  mémoire  propose  un  modèle  d’atelier  pratique  de  philosophie  avec  des  enfants  à  partir  de  spectacles  de  théâtre  jeune  public.  Après  une  étude  théorique,  il  propose  une  analyse  critique  du  déroulement  d’un  atelier  qui  a  pu  être  mis  en  place  à  l’issue  de  trois  spectacles  auprès  du  public  du  Petit  Théâtre  de  Lausanne  au  cours  de  l’année  2022. 2023 littérature  moderne -
24 Perez,  Nina "La  grâce  de  Dieu  est  comme  le  vent:  elle  chasse  les  mauvaises  odeurs..."Étude  de  l'olfaction  religieuse  dans  les  contes  et  légendes  de  Suisse  romande  (XIXème-XXIème  siècles) Wahlen,  Barbara  et  Borloz,  Sophie-Valentine Ce  mémoire  porte  sur  l’olfaction  religieuse  dans  les  contes  et  légendes  romands  entre  le  XIXe  et  le  XXIe  siècles.  L’odeur  constitue  un  moyen  privilégié  pour  révéler  les  enjeux  moraux  propres  aux  récits  étudiés,  interprétables  par  leur  intégration  dans  le  contexte  chrétien.  Dans  le  même  temps,  l’élément  olfactif  est  également  un  axe  particulièrement  efficace  dans  la  mise  au  jour  des  modes  d’existence  et  de  fonctionnement  du  surnaturel  dans  les  contes  populaires  romands.  Cette  intrication  entre  morale  chrétienne  et  expression  du  surnaturel  est  au  cœur  du  fonctionnement  des  éléments  olfactifs  dans  les  récits  romands  et  se  déploie  ainsi  tout  au  long  de  la  recherche.  La  première  partie  constitue  une  étude  transversale  du  corpus  dressant  une  typologie  générale  des  manifestations  olfactives  dans  les  récits  populaires  romands,  interrogeant  à  la  fois  les  éléments  odorants  et  la  nature  de  leurs  exhalaisons.  La  seconde  partie,  qui  adopte  une  perspective  plus  littéraire  et  narratologique,  analyse  les  fonctions  des  odeurs  dans  l’économie  du  récit,  en  insistant  sur  leur  caractère  éminemment  signifiant.  2023 littérature  moderne -
25 Tucovic,  Tiana La  communication  publicitaire  d’une  marque  de  luxe  à  l’ère  digitale  :  le  sac  Lady  Dior Burger,  Marcel Les  réseaux  sociaux  sont  devenus  des  outils  omniprésents  dans  la  communication  de  notre  société  moderne,  notamment  à  travers  les  applications  comme  Whatsapp,  qui  permet  des  discussions  et  des  appels  instantanés  entre  les  individus.  Alors  que  les  conversations  quotidiennes  deviennent  de  plus  en  plus  digitalisées,  d’autres  plateformes  numériques  ont  étendu  leur  usage  à  des  fins  publicitaires  spécifiques.  Prenons  pour  exemple  Instagram,  qui  par  sa  portée  mondiale  et  ses  milliards  d’utilisateurs.trices  s’avère  être  aujourd’hui  un  moyen  incontournable  pour  les  marques  afin  de  construire  une  publicité  digitale  interactionnelle  et  attrayante.  Les  marques  de  luxe,  plus  précisément,  investissent  dans  ce  réseau  social  pour  adapter  leur  communication  à  l’air  du  temps  et  diffuser  leur  image  et  identité  de  marque  dans  le  but  de  séduire  leur  public  cible  pour  inciter  un  acte  d’achat.  Ce  mémoire  s’intéresse  à  la  communication  publicitaire  de  la  marque  Dior  pour  la  promotion  d’un  sac  iconique  sur  Instagram  en  l’appréhendant  par  une  analyse  multimodale  afin  de  faire  ressortir  les  marqueurs  multimodaux  que  l’on  peut  associer  à  la  stratégie  communicationnelle  de  la  marque.  Les  résultats  obtenus  soulèvent  que  Dior  opte  pour  une  publicité  complexe  et  spécifique  qui  reste  proche  de  son  univers  luxueux  auquel  elle  fait  sans  cesse  allusion  par  différents  moyens,  tout  en  s’adaptant  à  la  multimodalité  présente  sur  Instagram. 2023 linguistique  française -